Il est important de savoir et de comprendre que nos animaux n’ont pas les mêmes besoins tout au long de leur vie. Ainsi, il ne faut pas nourrir de la même façon un bébé ou un adulte, encore moins s’il est stérilisé ou si c’est une femelle gestante ! Lumière sur les différentes croquettes adaptées à chaque stade physiologique

chaton stade physiologique

Les croquettes chiot ou chaton

Le bébé, que ce soit un chiot ou un chaton, a des besoins très différents d’un animal adulte. Nous n’aborderons pas ici la période avant le sevrage au cours de laquelle le nouveau-né doit être alimenté avec du lait maternel.

Après le sevrage, le chiot ou le chaton devra consommer un aliment riche et complet  exclusivement. Un aliment complet est un aliment qui lui apportera plus de calcium qu’un aliment adapté à un adulte. En effet, au cours de sa croissance, le jeune aura besoin de beaucoup de calcium et de phosphore pour le développement de ses os. Attention toutefois aux excès qui pourraient lui être néfastes !

Il est également important de savoir qu’un chiot ou un chaton va beaucoup se dépenser, en jouant mais également en grandissant ! Son besoin énergétique est très important et il est fondamental de le combler pour assurer une bonne croissance et un développement harmonieux. Toutefois, l’estomac de votre nouveau compagnon est lui aussi… petit ! Ainsi, il faut lui trouver des croquettes riches en protéines et avec une densité énergétique plus importante que pour un animal adulte, afin de pouvoir satisfaire ses besoins nutritionnelles avec peu de volume! Bref, des croquettes adaptées à son stade physiologique.

Gardez à l’esprit qu’un chaton atteindra sa taille adulte vers l’âge de 1 an, un chiot de race nain vers 8 mois, un chiot de petite race vers 10 mois, un chiot de race moyenne vers 1 an, un chiot de grande race vers 18 mois et un chiot de race géante vers 2 ans. Notre algorithme prend cela en compte pour vous.

L’adulte stérilisé

Le principe de la stérilisation/castration

La stérilisation consiste en le retrait des ovaires chez les femelles et des testicules chez les mâles. Ainsi, l’animal ne peut plus se reproduire et bon nombre de comportement indésirables disparaissent (comme le marquage urinaire par exemple). Chez la femelle, la stérilisation est également associée à une diminution du risque de survenue de tumeurs mammaires et utérines.  

Les conséquences

Après une stérilisation ou une castration, la production hormonale de l’animal change et son métabolisme change avec elle. Les besoins énergétiques de ces animaux diminuent en moyenne de 20%. Ainsi, il existe deux solutions pour les nourrir : soit réduire les portions de croquettes que l’on donne, soit donner un aliment moins calorique pour conserver des portions intéressantes, avoir un volume de croquettes correct, un effet de sasiété à la fin du repas et donc avoir un animal qui fait un “régime” sans s’en rendre compte !

Il faut également savoir que la stérilisation modifie les comportements alimentaires. En effet, un animal stérilisé aura plus de difficultés à contrôler sa prise de nourriture après l’intervention qu’avant. De ce fait, il parait compliqué de vouloir suivre la première option et donc de diminuer les portions de croquettes à chaque repas car votre chat aura vraiment très faim ! Il veut manger plus mais a un besoin énergétique amoindri. Il faut lui trouver des croquettes adaptées à son nouveau stade physiologique !

Toutefois, ne perdez pas de vue que bien que son besoin énergétique est plus faible après stérilisation, son besoin protéique reste le même ! Il faut donc lui trouver un aliment qui apporte autant de protéines qu’avant mais moins de calories. Pensez à calculer le RPC (voir notre article dédié) ou utilisez notre algorithme pour trouver un aliment qui lui correspondra.

Il existe certaines astuces pour aider notre animal à contrôler sa prise de nourriture après la castration. N’hésitez pas par exemple à ajouter des courgettes ou des haricots verts à sa ration (même pour les chats) ou encore à investir dans des plateaux de jeu ou des gamelles anti-gloutons pour remplacer sa gamelle habituelle et ainsi l’aider à se maîtriser !

chien stérilisé adulte stade physiologique
chat senior stade physiologique

La femelle gestante ou allaitante

L’alimentation d’une femelle gestante ou allaitante ne se fait pas au hasard, son besoin énergétique sera nettement plus important qu’avant. Pourquoi ? tout simplement parce qu’elle aura des besoins supplémentaires. Durant la gestation, elle dépense énormément d’énergie pour le bon développement de ses bébés. Après la gestation et donc pendant l’allaitement, elle en dépense encore beaucoup pour produire le lait. 

Pour ces raisons, il est recommandé de la nourrir à volonté : la gamelle doit toujours être pleine ! L’idéal est de lui proposer un aliment calorique riche en énergie : rien de mieux pour cela que les aliments pour chiots si c’est une chienne ou pour chaton si c’est une chatte. Cela permet effectivement d’apporter beaucoup d’énergie et beaucoup de protéines le tout en conservant une quantité de croquettes raisonnable. 

Les croquettes senior

 En vieillissant, votre animal fait face à de nombreuses modifications physiologiques. Il se dépense souvent moins et son besoin énergétique diminue. On considère que les besoins énergétiques d’un animal âgé est amoindri de 10% par rapport à un animal adulte. 

Un chat sera considéré comme senior en moyenne vers 10 ans, tout comme les chiens de petite race, contre 7 ans pour les chiens de races moyennes voire 5 ans pour les chiens de grandes races. Toutefois il y a la théorie et la pratique : en pratique, on s’adapte à son animal et on surveille les signes du vieillissement.

Lorsque l’on alimente un animal vieillissant il est également important de surveiller la quantité de minéraux présents. En effet, il est recommandé de diminuer les taux de phosphore et de sodium par rapport à un animal adulte non senior afin de préserver les fonctions rénales et cardio-vasculaires. 

Enfin, il ne faut pas oublier d’ajouter des fibres dans sa ration. Un animal senior aura besoin d’un peu plus de fibres qu’un adulte afin de l’aider pour la digestion.

En conclusion, à chaque stade physiologique correspond des besoins particuliers et donc des croquettes particulières. Il n’existe pas de bon aliment qui permet de couvrir les besoins d’un animal tout au long de sa vie. Il ne faut donc pas hésiter à observer votre animal afin de lui trouver l’aliment le plus adapté.

N’hésitez pas à faire appel à notre algorithme dans le but de trouver l’aliment qui lui correspond tout en respectant les contraintes de votre quotidien !